Saint Pol de Leon

Saint Pol de Leon

Camping près de Saint Pol de Léon

A 30 km de votre camping en Finistère, la ville de Saint Pol de Leon vous réserve la découverte d’un riche patrimoine historique.

Cette ancienne cité épiscopale, nichant au coeur de la baie de Morlaix, jouxtant Roscoff et faisant face à l’île de Caillot est idéalement située. Si vous faites une escapade à Roscoff, ne ratez pas en chemin cette superbe cité à découvrir et profitez de ses belles plages.

C’est ainsi qu’elle tint la première place dans l’histoire du pays de Leon.

Son climat relativement doux en fait une place de choix depuis les âges préhistoriques dont a retrouvé de nombreux vestiges dont es tombeaux réalisés en pierre sèches recouvertes de dalles, signe d’une civilisation avancée.

Ils témoignent également d’une présence romaine, soldats qui avaient érigé, vers le Ve siècle, une place forte entourée d’une ceinture fortifiée d’abord en bois et en terre avant d’être remplacé par la pierre.

Après l’installation de peuples bretons, les premiers moines créent un bourg monastique qui devient rapidement un évêché sous le nom de Castel Paol sur le site initial gallo-romain.

En 875, la ville souffre des invasions normandes puis en 1175 celles des troupes d’Henri II d’Angleterre qui anéantit le château de castel Paol et allié aux ducs de Bretagne leur octroie les titres de seigneurie attaché à l’évêché.

La région est alors à la merci des différents conflits de pouvoir qui sévissent pendant le période troublée de la guerre de 100 ans puis des guerres de la ligue. Les pacifiques évêques ne faisant pas le poids contre les Seigneurs armés.

Au XVe siècle, Saint Pol est le centre culturel et spirituel de toute la région et est grâce au port de Pempoul une place commerciale très active. A cette époque, la ville est construite en bois mais compte déjà plus de 2000 habitants.

Sous Louis XIV de profondes réformes pour la gestion de la ville conduisent les habitants à se révolter (la révolte du papier timbré), ce qui amènera le souverain à imposer l’installation d’une garnison de 900 soldats. C’est à cette époque qu’un ouragan transforme les labours en véritable désert de sable. La ville réagit en plantant des genêts et des pins maritimes sur le littoral afin de se préserver d’une nouvelle catastrophe.

Au XVIIIe siècle, les évêques érigent de nombreux bâtiments (palais épiscopal, collège de Leon, grand séminaire), aménagement architectural qui donne son identité à la cité.

A la Révolution française, Saint-pol de Leon devient un haut lieu de résistance (la chouannerie) et paiera son engagement royaliste par une répression sanglante: paysans guillotinés, désarmement de la commune, église déshabillées de leurs cloches, lourdes amendes etc…

Au XIXe siècle, la ville est prospère grâce à la culture du chanvre et du lin, productions essentielles pour la fabrication des toiles de navires et aux marchés renommés des ses cultures vivrières faisant de saint Pol le marché le plus côté de la région puis au début du XXe siècle le plus gros exportateur de légumes de France. C’est une place qu’elle garde encore aujourd’hui grâce à sa ceinture verte de 70 km de long.

Cette situation exceptionnelle permet la création de centres de recherche et d’ animations culturelles autour des légumes: Le festival Kastell qui a lieu tous les ans au mois de juillet, permettant de renouer son attachement à la culture bretonne avec en vedette l’artichaut.

 

Saint Paul de Leon, ville d’art et d’histoire

Forte de son passé très religieux, la ville renoue avec la tradition du pèlerinage en étant une ville étape du TRO BREIZH, qui relie toutes les villes fondatrices de Bretagne.

Son architecture est marquée par l’évolution du style gothique allant du XIIIe au XVIIe siècle pour son patrimoine religieux notamment l’exceptionnelle chapelle du Kreisker avec sa flèche la plus haute de Bretagne (78 m) et la cathédrale romano-gothique de Saint Paul Aurélien. La cité présente de nombreuse demeures remarquables: le manoir de Kersaliou, de Keroulas, la maison prébendale, le palais épiscopal, la maison du Pilouris avec sa porte Renaissance et ancien collège du Leon et ancien séminaire.

La liste n’est pas exhaustive et de nombreuses autres maisons et demeures seigneuriales sont à admirer au fil de votre promenade.

camping dans le Finistere

plages de st Pol de leon @letourdesplages.fr

Ne vous privez pas également de vous promener le long de la baie qui présente 13 km de plage de sable fin et de vous arrêter au belvédère du parc municipal d’où le panorama est à couper le souffle puis de rejoindre la presqu’île de Saint-Anne.

 

Saint Pol de Leon en Bretagne a de nombreuses richesses à découvrir tant pour les passionnés d’architecture et d’histoire que pour les promeneurs amateurs de paysages et de promenade avec le parc botanique ou les jardins de l’évêché.

Réservez votre hébergement au coeur du Finistère pour profiter de vacances culturelles ou farniente sur les plages bretonnes en famille.

 

 

camping saint pol de leon, camping près de saint pol du leon, location mobil home Bretagne, camping saint paul de léon