Morlaix

Morlaix

Morlaix

Au confluent de deux rivières, le Queffleuth et le Jarlot formant le Dossen, un aber (petit estuaire) Morlaix se protège des embruns, étant situé au creux de vallées aux pentes d’une centaine de mètres. Le paysage sculpté dans les collines expliquent la construction d’ouvrage permettant le passage d’une vallée à l’autre: le viaduc barrant la ville de son imposante structure en pierre et plus loin le pont qu’enjambe la route nationale.
Vers l’an 1000 un des seigneurs de Leon construit un château fort qui donne naissance à la ville bien qu’un oppidum gaulois puis un castrum romain ait tenu place avant sur le site de la ville. Ce sera le début d’une série de conflits pour prendre ce site très convoité. Pour se protéger la ville devient forteresse avec 5 porte d’accès. Mais grâce à la ruse, les anglais réussissent malgré tout à mettre à sac la ville vite reprise par les français. C’est à cause de ce massacre que le château du taureau sera érigé. La ligue sera l’occasion d’autres conflits qui amènera le démantèlement du château.
C’est au XVIIIe siècle que Morlaix retrouve paix et prospérité, notamment grâce à sa manufacture des tabacs, une des plus vieilles de France et à son industrie textile
Mais pendant la guerre 39/40 que Moralix paie un lourd tribut à l’histoire. En effet, les alliés s’acharne à bombarder le viaduc ferrovière seule voie de communication avec Brest. Une série de bombardements et de matraquage des forces aériennes alliées (15 au total) pleuvent sur Morlaix entre janvier 1943 et le 1er juin 1944 qui malgré cela brillera par un réseau de résistance exemplaire. Car ils sont volontaires ces bretons! C’est aussi de Morlaix que s’organise la résistance paysanne lors de la crise légumière qui frappe les agriculteurs.
Une ville au patrimoine très riche avec l’ancien couvent des jacobins qui abrite aujourd’hui le musée des Beaux-Arts; Le viaduc dont les arches en granit se marient aux toitures grises de la ville; le théâtre à l’italienne, toujours en activité avec une programmation régulière; Les églises sainte Mélanie et Saint Mathieu; l’ancienne manufacture de tabac dévolue aujourd’hui à l’enseignement supérieur; la fontaine des carmélites et tout le quartier médiéval de l’église saint Mathieu avec de magnifiques maisons à lanternes ou à pan de bois, ses escaliers reliant les venelles étroites, ses jardins en terrasse
L’été, toute la ville est en fête notamment au 14 juillet où la culture bretonne est à l’honneur puis en août, le festival des arts et de la Rue vous proposera un programme festif et créateur avec une multitude de spectacles.
N’hésitez pas lors de votre séjour au camping de la Baie de Terenez de jouir de balades enrichissantes dans cette petite cité de caractère.

À voir à Morlaix

Le panorama en haut du viaduc – les Maisons à Pondalez – Parcours Street art et fresques- Le musée des Jacobins –