Saint-Jean-du-Doigt

Saint-Jean-du-Doigt

Traditions et patrimoine pour le village de Saint-Jean-de-Doigt

Le nom curieux de cette commune voisine de Plougasnou est associé à la relique de l’index de la main droite de Saint Jean Baptiste. Selon la légende, l’index aurait été rapporté au temps des croisades en Normandie et un homme originaire de Plougasnou l’aurait ramené en 1437. La légende se poursuit en indiquant que le doigt aurait été dérobé par les anglais lors du sac de Bretagne par Henri VII d’Angleterre mais que le doigt aurait repris miraculeusement sa place initiale.
La croyance aux miracles attribués à la relique ne tardèrent pas à faire de la chapelle initiale de Traon-Meriadec un lieu de pèlerinage, trop petite pour accueillir tout ce monde car même Anne de Bretagne s’y serait rendue plusieurs fois. C’est ainsi que l’église Saint Jean baptiste fut édifiée, parée d’un riche patrimoine religieux qui, excepté le trésor, ne résista pas à un incendie qui éclata en novembre 1955. De cette époque prospère pour la région reste l’enclos paroissial et le trésor de l’église: une croix processionnelle en vermeil, deux calices, un crucifix d’ivoire et les reliques du Doigt de Saint Jean, du bras de Saint Maudet. De ce passé riche et prestigieux reste  également la fontaine monumentale et l’oratoire du sacre.

 

A cette période, la manne financière du pèlerinage revenait entièrement à la commune de Plougasnou. Ce n’est qu’en 1780 que des veilléités séparatistes apparaissent et aboutiront en 1793 à l’indépendance officielle de Saint-Jean qui deviendra Saint-Jean-du-doigt en 1801.

Le pèlerinage du pardon de Saint-Jean-du Doigt est resté très populaire et perdure de nos jours avec une procession qui a lieu tous les ans, le dernier dimanche du mois de juin. C’est le seul jour de l’année où les fidèles peuvent voir le trésor et la relique miraculeuse. C’est un jour de fêtes où les habitants vêtus de leurs costumes traditionnels se rendent à la fontaine du Doigt pour y voir brûler le Tantad, un brasier en forme de pyramide.

Sur la commune, vous pouvez visiter les extérieurs de la maison du gouvernement datant du XVI et XVIIe siècle, résidence du gouverneur ecclésiastique qui est aujourd’hui propriété privée; le manoir de Kergadiou et celui de Kermabon; le calvaire de pen-ar-char et sa fontaine, la chapelle Saint Melar et sa fontaine.

Saint-Jean-du-Doigt accueille également la fête du violon tous les ans où les musiciens se rassemblent pour jouer en plein air pour la joie des visiteurs. Cette année ce sera le dimanche 8 juin.

Saint Jean du Doigt s’enorgueillit de sa situation privilégiée près des falaises du bard de mer qui offre de merveilleuses balades.

Visitez Saint jean du Doigt en Finistere à partir de votre camping en Bretagne. Réservez votre mobil home de 2 à 6 personnes en Finistere ou un emplacement de camping

Renseignements
Tel : 02 98 67 34 07

Camping Plougasnou, camping dans le Finistere