Ile de Batz

Ile de Batz

Tourisme Finistère : île de Batz

 

Faisant partie des îles du Ponant, l’île de Batz est une toute petite terre de 3,5 kms de long sur 1,5 km de large. L’île de Batz se situe au large de Roscoff, elle doit son nom au fait de se confondre avec les terres du continent (île basse). Les premiers vestiges témoignant de son occupation remonte à 5000 ans quand vraisemblablement, l’île était encore rattachée à la côte par un isthme. Une ancienne nécropole de l’âge de bronze a d’ailleurs été mise à jour et se trouve dans les jardins Georges Delastelle.

Visiter lîle de Batz en Finistère

Votre camping près de Roscoff à 40 minutes de la traversée vers l’île de Batz

Au VIe siècle, le moine gallois, Paul Aurélien installe une communauté afin d’évangéliser ces landes encore désolées. Il deviendra le premier évêque de Leon. La tranquillité durera le temps que les vikings débarquent, prenant l’île comme point d’ancrage pour leurs expéditions sur le continent. Le monastère sera alors détruit et il faudra attendre le départ des envahisseurs pour reconstruire une nouvelle église, la chapelle Saint Anne dont on peut encore voir les vestiges. Malgré l’isolement et les conditions de vie précaires, dues aux déchaînements fréquents des éléments, la communauté insulaire parvient à survivre.
En 1296, le roi de France, Philippe le Bel accusant les îliens de fournir armes et vivres aux armées anglaises, fait évacuer l’île, les habitants n’étant autorisés qu’à y revenir pour les moissons. Sur la route maritime de l’Espagne, des Flandres et de l’Angleterre, l’île de batz est régulièrement pillée et ravagée, ce qui incitera Henri III à exonérer les habitants de l’impôt. Et de fait, la centaine d’habitants vit dans une terrible misère. Après une petite période de relative prospérité avec la culture du lin et du chanvre, l’île voit ses champs se réduire sous l’effet de l’ensablement. Les habitants se tournent alors vers une autre activité, dont ils garderont les droits exclusifs de ramassage, l’utilisation du goémon. D’abord comme engrais pour les terres puis comme combustible et enfin pour l’extraction de l’iode et de la soude.
Au XVIIIe siècle, comme de nombreuses îles, celle-ci, par sa situation, prospère grâce à différents trafics: tabac, armes et transfert de déserteurs vers Guernesey et Jersey. Sous la Révolution, l’île devient une base stratégique de première importance contre les anglais et nombre de marins, embarqués pour la marine d’État, trépassent lors de ces conflits maritimes.

camping ile de batzDans la première moitié du XIXe siècle, avec le développement du commerce maritime, l’île de Batz fournit de nombreux capitaines au long cours. Cette embellie offre un nouveau paysage à cette terre battue par les vents: les grandes maisons de pierre avec un étage, ceintes de haut murs. Avec l’avènement de l’agriculture bretonne de leurs voisins continentaux, Batz développe aussi les cultures légumières avec l’artichaut, la pomme de terre et le chou-fleur. Désormais plus riche, la communauté peut se doter de meilleures infrastructures: le phare, le môle, les forts, le sémaphore et une église. Ce sera le commencement de son évolution suivant l’essor inexorable de la modernité. En 1912, on compte alors un millier d’habitants. Pendant la guerre de 1939/1944, l’île sera occupée par une garnison allemande qui atteindra 350 hommes. A leur départ, ils endommageront le phare et feront sauter les deux forts, des moulins et quelques maisons.
Comme partout, la situation de l’île s’améliorera au fil du temps et rejoindra en équipements et installation le niveau des habitants du continent même si le développement est plus lent. Rompant cet équilibre chèrement acquis, les marées noires de l’Amoco Cadiz en 1978 et du Tanio en 1980, ravagent les côtes de Batz dont l’écosystème est dégradé pour longtemps et le tourisme naissant s’en trouve fortement éprouvé.

A voir sur l’île de Batz

Aujourd’hui, l’île resplendit de ces couleurs éclatantes alliant les verts des champs au bleu et gris des ciels et de la mer soutenus par les violets et les roses des fleurs se découpant sur la pierre des maisons.
Venez admirer le site du trou du serpent, ouvert à l’horizon sauvage, impressionnant par gros temps. Grimpez en haut du phare pour avoir une vue imprenable sur le chenal et les côtes du littoral. Rejoignez les jardins Georges Delaselle pour vous plonger au coeur d’une végétation exotique préservée, grâce au Gulf Stream, par un climat exceptionnellement doux. Enfin suivez le sentier du littoral, balade à faire à pied ou en vélo qui vous charmera à chacun de vos pas.

Découvrez notre offre de location de mobil home près de Roscoff au camping de la Baie de Terenez

 

camping roscoff, location de mobil home Roscoff